L’encens d’oliban : de la résine au parfum

L’encens d’oliban : de la résine au parfum

L’encens, ou résine d’Oliban

Cette semaine, on vous parle d’un ingrédient mystérieux : L’encens, ou résine d’Oliban.

Qu’est ce que c est ??

L’arbre à encens provient d’un arbre, le Boswellia sacra, dont la résine fut très longtemps considérée comme plus précieuse que l’or.boswellia-sacra

Cet arbre est originaire du Dhofar qui est actuellement le sultanat d’Oman.

C’est un arbre « mâle » qui peut atteindre 3 mètres de hauteur et dont la résine odorante est produite à l âge de dix ans.
Cette collecte se fait à la main au printemps sur des incisions que l’on a fait en hiver sur le tronc, la résine peut donc s’écouler, comme pour la résine de l’érable par exemple.
L’odeur de la résine d’Oliban est camphrée, cireuse, boisée, épicée voire poivrée.

On dit même qu’elle rappelle l’odeur des églises. En rapport avec le fait que, de part l’histoire de cette matière et les symboles religieux qui lui sont associés, son usage dans les parfums évoque une certaine religiosité et confère un aspect sacré. Selon Pline le philosophe, l’encens est le produit le plus cher de cette époque.

Les pays producteurs sont les plus riches comme le royaume de la reine de Saba par exemple.

L’encens a toujours été utilisé pour charmer les narines divines : Salomon, la reine de Saba, Néron, Hérode et même les rois mages ont utilisés cette résine précieuse.

Dans la parfumerie moderne, l’encens d’oliban est utilisée sous forme d’essence ou d’absolue, comme dans les parfums suivants :

  • Allure sensuelle de Chanel
  • Nu de Yves Saint Laurent
  • Infusion d’Iris de Prada

A plus tard pour d’autres petits secrets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *